Les dossiers déposés auprès des autorités financières américaines (S.E.C) nous donnent un avant-goût des ambitions de Digicel Group en ce qui a trait aux médias : le groupe souhaiterait devenir un acteur important dans lindustrie des médias dans la Caraïbe.

Avec les revenus des services vocaux et de messagerie décroissant, les compagnies de téléphonie mobile à travers le monde ont réalisé qu’en dépendre n’était pas une bonne stratégie d’affaires à long terme. La diversification des sources de revenus est donc devenue une nécessité dans l’industrie des télécoms ; d’où l’émergence de stratégies impliquant une utilisation optimale de leurs réseaux en variant les services offerts.

Comme leurs réseaux sont utilisés par des millions d’utilisateurs pour accéder à des contenus divers, les opérateurs tels que Digicel trouvent naturels de produire et distribuer eux-mêmes du contenu, au lieu de servir uniquement de canal à celui des autres. Ainsi, ils gagneraient des revenus publicitaires qui irait s’ajouter aux revenus décroissant de leurs principaux services.

D’après les documents soumis aux S.E.C, les revenus mobiles de Digicel Group ont baissé de 6% part rapport à 2013 alors que les nouveaux services introduits, tels que la télévision, l’internet haut-débit et la publicité mobile ont connu une hausse de 291%, passant de 73.5 millions en 2013 à 214.3 millions de dollars en 2015.

“En étendant notre noyau d’activités des services mobiles et données à la télévision par cable, au Haut débit, aux applications et au contenu, nous créerons un « écosystème Digicel » de produits et services favorisant la fidélisation des clients et la croissance des revenus” ont-ils mentionné dans le document.

Jusqu’ici, “L’Écosystème Digicel” comprend : la monnaie électronique  » TchoTcho Mobile ”, le service “ Boom financial ”, les produits de télévision numérique avec “Nutv” (en Haïti), et “ Digicel Play ” (dans la Caraïbe), la publicité mobile “ Digicel More ”, les services de productions et distributions de contenu “ Digicel SportMax” et Loop News.

Digieco
“L’Écosystème Digicel” présenté dans la forme F-1 du S.E.C

Les documents soumis par Digicel Group pour son introduction en bourse révèlent que la compagnie rouge compte entrer agressivement sur le marché des médias ; ce qui pourrait constituer une menace pour les médias traditionnels qui, rappelons-le, sont très fragmentés. En effet, il existe plus de 210 médias en Haïti qui ne peuvent pas faire face séparément à pareille compétition, alors que Digicel Group dispose de millions de dollars de liquidités provenant de ses principaux services (mobiles et fixes).

Si Digicel est actuellement l’un des principaux commanditaires des médias locaux, elle connaît aussi leur faiblesse. Sur son site, dans la section présentant son service de publicité mobile Digicel More, on peut lire : “….les médias classiques (radio, télévision, panneau publicitaire, etc.) deviennent assez chers, et en plus, sont susceptibles de ne pas attirer l’attention de la personne ciblée”.

En effet, d’après un rapport de la firme Nielsen, les jeunes à travers le monde suivent moins les médias classiques, alors qu’ils utilisent de plus en plus leurs portables pour s’informer, ce qui donne un avantage compétitif à Digicel puisque, les médias traditionnels n’ont pas la capacité de construire des réseaux pareils au sien. Il devient alors impératif qu’ils renforcent leurs associations et fassent du lobby autour de la mise en place de législations en mesure de les protéger comme des lois antitrust ou celle sur la ‘‘neutralité de l’internet’’.

Cette dernière législation pourrait aider à ce que des fournisseurs d’accès à Internet comme Digicel, Flow et Access Haiti ne puissent ralentir ou bloquer le contenu internet des autres compagnies au profit de leurs propres médias. Cette situation s’est déjà  présentée en 2014, aux États-Unis, entre Netflix une compagnie proposant des films et séries en flux continu et Comcast un fournisseur d’accès internet. Netflix a expliqué à la Commission Fédérale des Communications que la qualité des débits de données en provenance de Netflix sur le réseau Comcast était devenu si faible que son service vidéo était devenu inutilisable. La compagnie n’avait alors pas d’autre choix que de payer pour une meilleure connexion.

Toutefois, l’entrée de Digicel dans l’industrie des médias aura également des avantages. Cela portera les médias traditionnels à prendre conscience des changements s’opérant dans l’industrie, du fait qu’ils doivent redéfinir leurs stratégies sur le long terme et que pour survivre, des fusions et acquisitions seront nécessaires. Le fait de joindre leurs forces leur permettra de réduire leurs coûts en faisant des économies d’échelles. Cela aura aussi pour conséquence de les porter à offrir des contenus plus intéressants afin de capter l’attention du public.

Load More By Christian Archange

À lire

Haïti: Moins d’une semaine pour déclarer vos impôts.

Même si cela constitue un devoir pour tout citoyen, la grande majorité des Ha…