La République d’Haïti est classée 177eme sur 189 pays dans le rapport sur la facilitation des affaires (Doing Business 2014) préparé par la Société financière internationale (SFI).

Lancé en 2002 par la SFI, une structure de la Banque Mondiale, le projet Doing Business mesure la réglementation des affaires et son application effective dans 189 économies et dans certaines villes au niveau infranational et régional. Doing Business encourage la concurrence entre les économies pour la mise en place d’une réglementation des affaires efficace.
Malgré le lancement du CFI100 qui permet l’achat de société préconstituée en Haïti, la création de la  commission sur la reforme du droit des affaires, et la mise en place projet du guichet unique, Haïti n’a pas progressé dans le classement Doing Business. Selon le rapport, le pays n’a pas pu apporter d’importantes réformes en vue de créer un climat propice aux affaires

« Le classement d’Haïti dans le rapport Doing Business 2014, démontre que le gouvernement et le parlement agissent trop lentement, des projets de loi proposés par  la commission sur la reforme du droit des affaires sont toujours en attente au parlement; le registre du commerce du MCI n’est plus actualisé  » souligne un représentant d’une firme de venture capital
Dans le rapport « Doing business 2014 » de la Banque Mondiale, Haïti est classée en 183ème position dans la rubrique « création d’entreprise », en 170ème pour la « protection des investisseurs » ; 138ème pour « enregistrement des propriétés »; et 165ème pour « l’obtention d’un crédit ».

Le rapport  souligne aussi  que dans région des Caraïbes trois économies les Bahamas, la Jamaïque et Trinité-et-Tobago  ont pris des mesures significatives pour améliorer leur environnement  des affaires au cours de l’année écoulée

Load More By Parlons Affaires

À lire

Continuité des Activités : Le cas Cantor Fitzgerald

Les avions frappant les tours du World Trade Center et les bâtiments s’effondr…